Une Italienne jouant une Indienne !

Le rôle de Marisa aurait-il été le précurseur du futur Western Spaghetti des années 1960 ?

Drum Beat est un Western américain écrit et réalisé par Delmer Daves en 1954. Inspiré de faits historiques qui se sont déroulés aux États-Unis, il n’en est pas moins un film hollywoodien typique dans lequel l’amour se mêle aux thèmes de la guerre, de la violence et de la paix.

Ce film des Warner Brothers, produit en collaboration avec les Productions Jaguar (compagnie de production créée par l’acteur Alan Ladd), retrace le conflit opposant la tribu indigène des Modocs et l’armée américaine au nord de l’État de la Californie et au sud de l’État de l’Oregon entre 1872 et 1873.

Le Président Ulysses S. Grant ordonne à Johnny MacKay de négocier un traité de paix avec la tribu des Modocs afin d’éviter une guerre. Joué par Alan Ladd dans le film, Johnny MacKay est un personnage plein d’envergure et de sagesse mais qui sait cependant se faire respecter et surtout… aimer !

Et notre belle Italienne dans tout ça ?

Âgée de 21 ans à l’époque du tournage Marisa incarne le rôle de Toby, princesse Indienne et sœur de Scarface Charlie, joué par Rodolfo Acosta dans le film. Son rôle est basé sur l’existence de la réelle Toby Winema Riddle, Indienne ayant appartenu à la tribu des Modocs et qui fut l’interprète des négociations entre les Modocs et l’armée américaine lors de la Guerre des Modocs.

Il existe toutefois certaines différences entre la vie de la réelle Toby et les scènes jouées par Marisa. Dans le film, Toby meurt sur le champ de bataille, sa tête broyée par une lourde pierre jetée par l’un des Modocs s’opposant à ses convictions de paix alors que la réelle Toby ne meurt pas assassinée. Dans Drum Beat, elle est également beaucoup plus impulsive (et amoureuse… !). Après tout, il s’agit bien là d’un film hollywoodien !

Marisa joue réellement dans plusieurs scènes courtes du film mais nous pouvons voir son personnage apparaître régulièrement à cheval, en compagnie de son frère.

Avis personnel :

Un beau Western qui fait réfléchir sur les thèmes de la guerre, la paix et la condition humaine sans pour autant embrigader le spectateur et l’amener à préférer l’un des deux camps en particulier. La musique, composée par Victor Young est entraînante et bien rythmée sur les actions tout au long du film et nous invite à prendre goût à l’Histoire.

Toby Winema Riddle

Marisa semble très à l’aise dans ce rôle et nous donne une interprétation réelle et sincère. Ses émotions sont parfaitement bien représentées à l’écran et elle n’en fait ni trop, ni pas assez, ce qui rend son jeu unique et très réaliste. Nous nous sentons proches de son personnage, nous le comprenons et nous sommes de son côté du début à la fin. Avec sa sagesse et son amour pour Johnny MacKay, nous ne pouvons que nous émouvoir de sa mort à l’écran, un sentiment qui s’accentue lorsque nous apprenons que Johnny finit, lui, par survivre.

En conclusion, un beau film signé Delmer Daves avec Marisa Pavan aux côtés d’Alan Ladd, Audrey Dalton, Charles Bronson et Rodolfo Acosta.

Qui a dit que les Italiennes ne pouvaient pas jouer les Indiennes ?

Site créé et maintenu par WebZenitude

Pin It on Pinterest

Share This