Cinéma

J’ai choisi l’amour (Mario Zampi, 1953)

Retour aux sources

« J’aurais accepté n’importe quoi pour aller à Venise ! »

Marisa Pavan Aumont

La douceur de Venise eût vent de notre petite Italienne, et rappela sa protégée qui lui manquait tant à son pays natal, à peine deux ans après les adieux de celle-ci pour l’Italie. Marisa ne sut résister à cet appel du cœur…

Étrangement, plus une œuvre apparaît tôt dans la carrière d’un artiste, plus elle m’attire, mais en l’occurrence, je ne me suis pas du tout précipitée pour acquérir celle-ci, si ce n’est que finalement, l’histoire gentillette, ainsi que la voix italienne de Maria, ont su titiller mon petit faible pour l’Italie !

L’amour d’un communiste

Un peu trop indécis, maladroit, voire grossier pour beaucoup, le bien étrange personnage trouve néanmoins le courage de chanter l’amour à celle qu’il aime, dans un univers dont il est également tombé amoureux.

Cet extrait fait partie de ces moments de pause et de paix qui ne submergent pas un scénario parfois trop vite expédié pour être apprécié (comme le défend Marisa… et moi par la même occasion !) Il nous laisse profiter pleinement d’un moment de tendresse simple, beau, et innocent, moment qui rappelle l’attachement de Marisa pour son pays. (Oui, il y a d’autres de ces moments dans le film, mais il faut bien faire un choix.)

Présentation du film par Turi Vasile

Venise vers les années 1930…

Boris Popovic voyage avec ses compatriotes dans le but de venir déposer quelque chose de précieux, sauf qu’en chemin, il s’égare, et pas seulement physiquement… Cet égarement pourrait lui causer du bien comme du tort ! Le sujet historique et politique du film étant très fort, le choix du genre comique et d’une mise en scène plutôt rythmée est cocasse, et provoque un décalage qui ne m’a pas fait apprécier le film de fond en comble. Certains éléments artistiques sont toutefois très réussis, comme les décors, les jeux d’ombres et de lumières, et surtout la musique ! Ce film est l’un des seuls dans la carrière de Marisa qui lui offre un rôle principal, et un rôle qui aurait pu être mieux exploité pour elle ! Marisa joue son rôle avec une légèreté qui me paraît parfois incompatible avec la puissance du personnage, mais la mise en scène veut cela je pense. Ce qui semble être un doublage en italien de la voix de Marisa n’aide pas non plus. Je donne deux étoiles.

Commentaires de Tatti Sanguineti sur le film

Marisa a su profiter de ce séjour pour renouer avec son pays et son entourage, mais elle n’était que prêtée par la Fox, et dû repartir pour les États-Unis.

Sources

Auteure : Margaux Soumoy

EXTRAITS VIDÉO

Ho scelto l’amore

Réalisation : Mario Zampi

Date de sortie : 23 février 1953

Scénario : Giorgio Prosperi, Vittorio Calvino, Achille Campanile, Renato Rascel, Mario Zampi

Origine : Histoire de Vittorio Calvino

Genre : Comédie

Distribution : Renato Rascel (Boris Popovic), Marisa Pavan (Maria), Edoardo Passarelli (Un sacristain), Margherita Bagni (La fleuriste), Michele Abruzzo (Vitali), Gianni Rizzo, Lia Di Leo (Paola), Kiki Urbani, Paolo Panelli (Le fils du comte), Gino Cavalieri, Carlo Mazzarella (Un jeune communiste), Pietro Tordi (Un communiste), Ettore G. Mattia, Peppino De Martino, Manlio Busoni, Giulio Calì (Le républicain), Dina Perbellini (Une dame au banquet), Cesco Baseggio (Le violoniste), Frederick Valk

Équipe technique : Mauro Bolognini et Franco Morabito (Assistance à la réalisation), Vanda Tuzi (Secrétariat à la distribution), Elsa Carnevali (Assistance au secrétariat à la distribution), Silvano Ippoliti et Guglielmo Lombardi (Opération des machines), Nello Renzi (Assistance à l’opération des machines), Mario Gabbrielli (Inspection de la production), Adolfo Fabrizio (Secrétariat à la production), Giorgio Tedeschi (Secrétariat à la mise en scène), Andreina Giglietti (Aide au montage), Eligio Trani (Trucages), Attilio Camarda (Coiffure), Civirani (Photographie), Gus Agosti (Aide à la réalisation), Ennio Sensi (Son), Romano Zampi (Montage), Mario Chiari (Architecture d’intérieur / Conception des costumes), Piero Poletto (Assistance à l’architecture), Marisa Crimi (Assistance à la conception des costumes), Mario Albertelli et Rodolfo Lombardi (Direction photo), Nicola Morabito (Direction de la production), Roman Vlad (Musique), Edizioni musicali Casa NostraAssociazione Orchestra da Camera di Roma

Détails techniques

Maison de production : Film Costellazione

Pays : Italie

Lieux de tournage : Studios Cinecittà, Rome, Latium, Italie

Langue : Italien

Dates de sortie : 17 mars 1954 (France), 20 août 1956 (Portugal)

Titres étrangers : Prefiero la libertad (Argentine), J’ai choisi l’amour (France), Escolhi o Amor (Portugal), I Chose Love(Anglais international)

Durée : 100min

Technostampa

Mixage sonore : Mono (Western Electric)

Couleur : Noir et blanc

Format de l’image : 1.37 : 1

DVD du film trouvé sur Amazon par Margaux Soumoy

Pseudonyme du vendeur : Vecosell

Provenance du DVD : Italie

Service d’expédition : Poste Italiane

Date de commande : 23 mars 2016