Premier film policier traditionnel hollywoodien dans le temps présent

« Je suis allée visionner des films à UCLA pour comprendre comment une personne aveugle se comportait, et pouvoir la représenter au mieux. Et c’était difficile pour moi puisque je suis habituée à regarder les gens dans les yeux. »

Revenue aux États-Unis, un autre rôle secondaire l’attendait, un petit rôle classique sans prétention dans un film classique hollywoodien de genre.

À première vue, mais à tous points de vue, ce film semble bien ordinaire, et simplement un autre du genre, reprenant les codes classiques du film policier américain qui apparemment plaît tant, et même de nos jours… !

 

La vulnérabilité des femmes aux valeurs sûres

Lors de l’absence de son mari suspecté de vol de voiture, Julie ouvre la porte à un inconnu sans se douter de la dangerosité rôdante…

Cet extrait est le point culminant de l’enquête autour des Angelino et de leur possible participation au meurtre de l’agent du FBI Zack Stewart, et la scène la plus riche en actions et en émotions pour Marisa !

Après le meurtre de l’agent du FBI Zack Stewart, l’agent John ‘Rip’ Ripley reprend les deux enquêtes sur lesquelles travaillait son partenaire. La première enquête concerne le cas du criminel Joe Walpo recherché par la police. La deuxième enquête se concentre sur Vince Angelino, suspecté de vol de voiture. Une troisième enquête se déclenche entre temps lorsque Kate Martell reçoit un appel menaçant d’un inconnu lui ordonnant de lui remettre les 10 000$ de l’assurance de son mari décédé accidentellement, sans quoi il tuera sa petite fille. Ripley parviendra-t-il à résoudre les trois enquêtes avant qu’il ne soit trop tard ?

L’histoire du film, très classique dans le genre et l’époque, est écrite et mise en scène de manière efficace à travers trois parties. Les personnages sont interprétés par d’excellents acteurs, certains plus indépendants que d’autres. Bien que je n’ai pas trouvé le film particulièrement artistique, notre jeune Marisa est très convaincante en tant que femme au foyer aveugle, avec un costume et une coiffure qui correspondent bien au personnage, même s’ils ne mettent pas spécialement le physique de Marisa en valeur. Sa performance est une fois de plus sincère, touchante, et réaliste ! Je donne trois étoiles.

 

Présentation du film par l’auteur américain Ralph Schiller

Down Three Dark Streets

Down Three Dark Streets (1954) fut distribué par United Artists et filmé en noir et blanc. Le film, d’une durée de 85 minutes, fut produit par Edward Small Productions, et réalisé par Arnold Laven. Le scénario, écrit par Mildred Gordon et Gordon Gordon, ainsi que Bernard C. Schoenfeld, est basé sur le roman des Gordon Case File: FBI. La musique fut composée par Paul Sawtell.

Down Three Dark Streets est un film policier de suspense de qualité supérieure qui tient les spectateurs accrochés à leur siège du début à la fin et l’un des meilleurs films de Broderick Crawford.

À Los Angeles, l’agent du FBI Zack Stewart (Kenneth Tobey) est tué en pleine action alors qu’il travaille sur trois affaires séparées. Son partenaire, l’agent Ripley (Broderick Crawford), tente alors de retrouver le tueur. Joe Walpo (Joe Bassett), le meurtrier recherché, assassine de son côté un pompiste alerte (William Schallert). Ripley rencontre ensuite Connie Anderson (Martha Hyer), la petite amie de Walpo qui est danseuse exotique, et lui montre une photo de la nouvelle petite amie de Walpo, une jolie brune. Celle-ci le met alors dehors. Sous la surveillance du FBI, elle prend un tramway jusqu’au terminus, et change de directions plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle arrive à une demeure cachée. Walpo la fait entrer, mais l’agent Ripley ordonne à celui-ci de se rendre. Walpo sort ses armes et est tué par les agents du FBI. De son coté, l’agent Stewart met en état d’arrestation Vince Angelino (Gene Reynolds), un homme sans histoires, pour complicité dans un traffic de vols de voitures. Julie (Marisa Pavan), l’épouse aveugle d’Angelino, est menacée par Matty Pavelich (Claude Akins) qui vient l’avertir que son mari a intérêt à la boucler. Il la frappe lorsque celle-ci lui touche le visage. Julie appelle alors l’agent Ripley et lui donne une description détaillée d’une cicatrice sur la joue gauche de l’agresseur, ainsi que de ses oreilles à l’apparence de celles de boxeurs. Matty est arrêté, mais Vince refuse de l’identifier avant que Ripley ne mentionne les coups qu’a reçus son épouse. Angelino s’en prend alors à Matty, mais l’ancien boxeur était bel et bien au Nevada quand l’agent Stewart a été assassiné.

La veuve Kate Martell (Ruth Roman) est terrifiée lorsqu’un destinateur anonyme lui extorque $10,000 sans quoi il assassinera sa fille. L’un des suspects est Dave Milson (Max Showalter), le petit-ami profondément amoureux de Kate. L’agresseur appelle Kate à son travail en lui demandant de remettre l’argent sous forme de plusieurs petites lasses de billets, et en lui ordonnant d’enterrer l’argent sous le ‘W’ des fameuses lettres du mot Hollywood dans les collines. L’agent Ripley suit alors Kate. Celle-ci arrive au point de repère lugubre de la marque de fabrique d’Hollywood, et découvre Dave Wilson ! Celui-ci admet avoir assassiné l’agent du FBI, et tente de pousser Kate dans le vide depuis la colline. L’agent Ripley tire un coup de feu et lui sauve la vie. Milson est arrêté, et l’agent Ripley remet l’argent à Kate.

Down Three Dark Streets est un brillant film policier, et fut un grand succès au box-office. Le film comporte des images de making-of fascinantes qui présentent le FBI comme un bureau d’investigation moderne, efficace, et fidèle à la loi, utilisant les sciences et technologies les plus récentes pour combattre le crime. Le film est dédié aux hommes et aux femmes de ce bureau. Il fut produit par le prolifique Edward Small, qui distribua ses films par l’intermédiaire de United Artists pendant plus de trente-cinq ans. Le scénario est dense mais non pénible. Les Gordon écrivirent des scénarios adaptés de leurs romans policiers populaires avec le personnage caractéristique de l’agent spécial John Ripley. En 1962, ils adaptèrent Experiment In Terror en film de suspense avec Glenn Ford dans le rôle de l’agent Ripley, film qui fut également un grand succès au box-office. Arnold Laven fait un travail de première qualité en réalisant Down Three Dark Streets.

Martha Hyer se donne à fond dans l’interprétation de l’hyper sexuelle danseuse burlesque Connie Anderson, un rôle qui sort de l’ordinaire. Hyer a été mariée au producteur de films Hal Wallis jusqu’à la mort de celui-ci en 1986. Avec son physique costaud aux larges épaules, ses cheveux noirs ondulés, et son timbre de voix ténébreux, Claude Akins interprète à la perfection le violent agresseur qu’est Matty Pavelich lorsqu’il terrorise Julie Angelino. Ruth Roman, quant à elle, est profondément touchante dans le rôle de Kate Martell, une mère en proie à la panique. Max Showalter fait un effrayant Dave Milson, l’ami de la famille nébuleux qui est en réalité un tueur diabolique et un extorqueur.

Marisa Pavan nous offre une merveilleuse performance en tant que Julie Angelino, la tendre épouse aveugle de Vince qui le remet sur le droit chemin. Dans un entretien avec l’auteur, Marisa Pavan clame : « Vous me parlez d’un film que j’ai fait il y a tellement d’années ! Le producteur Edward Small a contacté mon agent et lui a proposé que je joue le rôle. J’ai lu le scénario et j’ai aimé l’histoire, mais avant d’accepter, je suis allée à UCLA pour étudier le handicap de la cécité, et la manière dont les personnes aveugles vivent. J’ai adoré travailler avec Broderick Crawford ! Il était merveilleux et toujours un parfait gentleman. Il était une grande vedette à Hollywood, mais toujours adorable et gentil. C’était un plaisir de travailler avec lui. » Après s’être fait poser la question pour savoir si elle avait été blessée lors de sa scène de violence avec Claude Akins, Marisa Pavan affirme : « Non, non pas du tout, nous étions des professionnels ! Claude Akins était un homme très gentil et très doux. Il ne voulait pas me frapper alors je lui ai finalement dit de ne pas avoir peur et de le faire une bonne fois pour toutes ! (Rires) Après, il revenait vers moi en répétant : « Je suis tellement désolé, pardonnez-moi s’il-vous-plaît ! Avez vous mal ? Tout va bien? » Il était presque en train de pleurer ! » Marisa Pavan est la sœur jumelle de la magnifique mais tragique vedette Pier Angeli. Marisa Pavan vit en France et consacre son temps aux handicapés. Son époux était l’acteur Jean-Pierre Aumont.

L’acteur personnage William Schallert a le rôle clé de Ben, le pompiste amical. Dans un entretien avec l’auteur, Schallert raconte : « Oh ! Broderick Crawford était un acteur exceptionnel ! J’étais très jeune quand j’ai fait ce film et j’ai adoré travailler avec lui. Il était très gentil avec moi, ce qui n’arrive vraiment pas souvent à Hollywood. »

Ce film est le premier film de Broderick Crawford en tant qu’acteur indépendant après dix-sept ans sous contrat avec trois studios hollywoodiens. Il n’a pu mieux choisir son rôle, et fait de l’agent spécial John Ripley un policier honnête et dédié dont la performance est l’une de ses meilleures. Il est excellent dans les scènes où la voix de l’agent spécial Ripley résonne sur les mots « Très bien Walpo, c’est le FBI ! Sortez avec les mains en l’air ! » Il montre également le côté humain des hommes et des femmes qui sont à notre service et qui nous protègent lorsqu’il exprime des remords face au meurtre de son ami et partenaire qui laisse derrière lui une femme et deux enfants. Ce G-Man conserve même son sens de l’humour quand un drôle d’inventeur (Milton Parsons) présente au FBI une machine qui s’allume lorsqu’elle détecte un espion étranger, incluant un agent de l’IRS ! L’agent Ripley répond alors d’un ton sec : « Même pour l’employé fiscal hein ? Je trouve ça très intéressant. Nous allons en réquisitionner une immédiatement ! » Down Three Dark Streets est un avant-goût des plus grands succès de Broderick Crawford.

Note : Down Three Dark Streets est disponible en DVD grand format de la part de MGM-UA.

Extrait : The Complete Films of Broderick Crawford (Ralph Schiller, 2016)

Traduction de l’anglais au français : Margaux Soumoy

Marisa était prête pour son prochain défi en tant que personnage secondaire !

Sources

Auteure : Margaux Soumoy

EXTRAIT VIDÉO

Down Three Dark Streets

Réalisation : Arnold Laven

Date de sortie : 3 septembre 1954

Scénario : Gordon Gordon, Mildred Gordon, Bernard C. Schoenfeld

Origine : Case File: FBI (The Gordons, 1953)

Genres : Film policier, Drame , Film-Noir

Distribution : Broderick Crawford (L’agent du FBI John ‘Rip’ Ripley), Ruth Roman (Kate Martell), Martha Hyer (Connie Anderson), Marisa Pavan (Julie Angelino), Max Showalter en tant que Casey Adams (Dave Millson), Kenneth Tobey (L’agent du FBI Zack Stewart), Gene Reynolds (Vince Angelino), William Johnstone (Le chef du FBI Frank Pace), Harlan Warde (L’agent du FBI Greg Barker), Jay Adler (L’oncle Max – ou Charles Martell), Claude Akins (Matty Pavelich), Suzanne Alexander (Brenda Ralles), Myra Marsh (Mme. Downes), Joe Bassett (Joe Walpo – ou Joe Allen)

Équipe technique : Arthur Gardner et Jules V. Levy (Production), Paul Sawtell (Musique), Joseph F. Biroc en tant que Joseph Biroc (Direction de la photographie), Grant Whytock (Montage), Ted Haworth en tant qu’ Edward S. Haworth (Direction artistique), Gustaf Norin (Maquillage), Milton Carter (Assistance à la réalisation), Herbert R. Hoffman en tant que H.R. Hoffman (Montage sonore), John K. Kean et Buddy Myers (Son), Chuck Keehne (Costumes), Edward Small (Narrateur), Harlan Warde (Direction des dialogues)

Détails techniques

Maison de production : Edward Small Productions

Pays : États-Unis

Lieux de tournage : Ohrbach’s, 5711 Wilshire Boulevard, Los Angeles, California, USA (Boutique dans laquelle Kate Martel travaille) / Hollywood Sign, Hollywood Hills, Los Angeles, California, USA / Los Angeles Subway System, Los Angeles, California, USA / Pacific Electric Subway Tunnel, Los Angeles, California, USA / Samuel Goldwyn Studios – 7200 Santa Monica Boulevard, West Hollywood, California, USA

Langue : Anglais

Dates de sortie : 28 octobre 1954 (Royaume-Uni), 8 novembre 1954 (Canada), 17 janvier 1955 (Suède), 21 janvier 1955 (Irlande), 5 février 1955 (Pays-Bas), 23 février 1955 (Johannesburg, Afrique du Sud), 25 mars 1955 (Marseille, France), 5 avril 1955 (Paris, France), 28 avril 1955 (Italie), 28 juillet 1955 (Australie), 23 septembre 1955 (Allemagne de l’Ouest), 28 octobre 1955 (Finlande), 1956 (Argentine), janvier 1956 (Autriche), 27 août 1956 (Norvège), 12 juillet 1957 (Portugal), 13 mars 1958 (Turquie), 21 juillet 1958 (Danemark)

Titres étrangers : No hay crimen impune (Argentine)(Version originale sous-titrée), Drei dunkle Straßen (Autriche), De moordenaar onder hen (Belgique)(Titre flamand), L’assassin parmi eux (Belgique)(Titre français), Não Há Crime Sem Castigo (Brésil), Down Three Dark Streets (Canada)(Titre anglais), L’assassin parmi eux (Canada)(Titre français), I lovens net (Danemark) Kiristäjä paljastuu (Finlande), L’assassin parmi eux (France), Kato stous 3 skoteinous dromous (Grèce)(Titre translittéraire), Squadra investigativa (Italie), Inspecteur Ripley slaat toe (Pays-Bas), Ruas Sombrias (Portugal), Dealungul celor trei străzi întunecate (Roumanie), No hay crimen impune (Espagne), Till polisens förfogande (Suède), Karanlik Sokaklar (Turquie)(Titre turc), Down Three Dark Streets (Royaume-Uni), Case File: FBI (États-Unis)(Titre de travail), Down 3 Dark Streets (États-Unis)(Titre de l’affiche), Drei dunkle Straßen (Allemagne de l’Ouest)

Durée : 85min

Mixage sonore : Mono (Western Electric Recording)

Couleur : Noir et blanc

Format de l’image : 1.37 : 1 (Format du négatif) / 1.75 : 1 (Format originel)

Format du négatif : 35mm

Type de projection : Sphérique

Format du film imprimé : 35mm

DVD du film trouvé sur eBay par Margaux Soumoy

Pseudonyme du vendeur : oddbanana

Service d’expédition : USPS First Class Mail International / First Class Package International Service

Provenance du DVD : États-Unis

Date : 2017

Pin It on Pinterest

Share This